Le dieu de Bouray-sur-Juine

Photo de la statuette du Dieu de Bouray - Cernunnos

Généralement daté du premier siècle avant J.-C., il se nomme Cernunnos. Il symbolise la renaissance, le renouveau de la nature et l’abondance. Par sa position assise en tailleur et le port du torque typiquement gaulois, il est le plus celtique des dieux panthéon indigène.

C’est une statuette en bronze de 42 centimètres de hauteur, découverte en 1815 dans le parc du château de Mesnil-Voysin, en draguant la Juine. Entreposée dans un placard de la lingerie de la marquise de Rouge, puis oubliée, elle fut redécouverte en 1911. Le musée des antiquités nationales de Saint Germain en Laye possède aujourd'hui l'original depuis 1934 et une copie est exposée dans la salle du conseil municipal en mairie de Bouray sur Juine.

Le personnage est accroupi, imberbe, nu, le cou orné du torque gaulois à caractère religieux (collier en fil de laiton ou de fer, roulé en cercle). Le torse est disproportionné. Les membres inférieurs qui paraissent atrophiés sont des pattes de cerf avec leurs sabots, intégrant à l’homme les attributs symboliques de l’animal sacré. Le "Dieu de Bouray" est exposé dans toutes les manifestations traitant de l’art celte. Les rives de la Juine furent un lieu de culte païen.

Plus d'informations sur Wikipédia...